Comment passer de la conscience collective à la conscience universelle

Publié le 20 Janvier 2020

La renaissance divine

Voilà ce qui se met en place depuis des années, la nouvelle renaissance intérieure universelle, de qui vous êtes en tant qu'être divin, qui est, qui sait, qui agit en lumière de l'Esprit. Votre mental ascensionne pour devenir supramental, qui est de recevoir le savoir spontanément du monde dimensionnel. Cette nouvelle fusion du monde de l'Esprit est votre source mère, qui vous donne à vous unifier en tant qu'être divin, en cette nouvelle réalité du monde du supramental dimensionnel. Vous quittez le monde horizontal statique linéaire de la conscience collective involutive qui vibre dans les pensées statiques de l'ancien monde révolu, pour fusionner dans la liberté de l'intelligence de la lumière, la nouvelle Jérusalem célestela conscience dimensionnelle. Comme vous le voyez, l'ancien monde s'auto-détruit par lui-même, se renferme sur lui-même, car il est aux aboies et ne sait comment s'en sortir. Il utilise des vieux systèmes, des stratagèmes et essaie de les améliorer, les perfectionner pour redonner de l’engouement, mais malheureusement cela renfonce encore plus la personnalité égocentrique dans les méandres de la solitude, de son autodestruction, de son autoflagellation. La nouvelle conscience universelle est en train de s'épanouir sur terre sous différentes formes d'approche de compréhension, d'abandon de soi, mais sa souveraineté est de rentrer dans la nouvelle dimension, en Esprit, qui prend place sur terre et dans votre propre terre intérieure. Vous allez voir dans cet écrit que tout est à sa place, au bon moment  pour faire transiter la conscience humaine, dans son propre monde intérieur, pour lâcher prise avec le passé, votre passé mentaliste intellectuel. (Il faut arrêter de polluer psychiquement votre vie, le monde, l'univers)

La conscience collective est une grande entité vivante, vibrante inférieure qui se manifeste dans la conscience humaine par des informations de différentes formes, de programmage de l'astral, pour maintenir la conscience humaine dans les paradoxes de soumission, de division, d'appréhension, de peur. C'est la forme exacte pour vous enfermer dans la croyance que tout va bien et est conforme à l'idéal que vous donne à croire la matrice, le monde astral. On vous maintient d'intention illusoire d'enfermement mental pour que vous restiez à survivre à l’horizontalité intellectuelle factice. Mais n'oubliez pas que l'équilibre intérieur est dans votre croix de vie où vous devez vibrer dans la verticalité pour unifier, centraliser votre vie active. Quand nous disons mental intellectuel, c'est que vous êtes briefé, programmé, imprimé à vous maintenir dans la forme astrale des fausses informations de la matrice, qui vous sont apportées par des entités de l'ombre, qui sont influencées par vos institutions. Mais beaucoup son réfractaires à tout ceci et refusent de rentrer dans le moule astral qui correspond à l'ombre, à ses infrastructures dissociées de la lumière.  En cela, ils lâchent prise avec l'ancien monde, avec tout ce qui touche la matrice qui le nourrit, pour s'abandonner à eux-mêmes, au monde de la verticalité universelle. Vous allez vous en apercevoir de plus en plus dans le grand lâcher-prise mental, qui va vous donner à vivre les réalités spontanément, sans réfléchir, sans penser, sans comprendre, mais en les acceptant du monde universel du supramental, dans la foi aveugle de la guidance du monde invisible. Beaucoup d'êtres humains vont chercher leurs informations dans le monde astral, dans la conformité de l'ombre, dans la création des entités, des égrégores qui manipulent la conscience humaine pour lui faire croire beaucoup de belles choses magnifiques, mais destructrices et divisionnaires intérieurement de votre monde divin. (Le respect envers la matière et la vie)

La nouvelle vie, le supramental, la verticalité

Le monde de la lumière est un monde d'abandon de soi, de lâcher-prise total pour rentrer en éternité, pour vous reconnaître en tant qu'être divin, qui est, qui sait, qui agit avec la supraconscience dimensionnelle, votre famille céleste. Vous ne réfléchissez plus à votre devenir, car votre devenir est céleste, divin et lumière, dans l'instant présent, dans la spontanéité du verbe qui se fait chair. L'intelligence de la lumière met à votre disposition votre nouvelle vie en éternité, en supraconscience. Vous rentrez dans l'infiniment grand de la conscience réalisée de votre famille céleste, pour changer de plan de vie, de dimension, vivre consciemment votre nouvelle vie intérieure. Vous êtes unité et vous êtes formé en résonance vibratoire avec le Tout, l'énergie universelle, pour être unifié en la source mère. Vous devenez qui vous êtes en réalité, un être divin qui vit en unité avec soi-même et sa famille céleste. Vous êtes libre en esprit pour agir avec le monde dimensionnel qui vous ouvre les portes de votre devenir d'être divin sur terre. Quand vous êtes vous-même, vous unifiez la source créatrice qui vous donne à vivre cette nouvelle vie dans la Jérusalem céleste, du souffle de l'action de grâce. Vous êtes différent du mortel du commun, car vous savez les choses sans les penser, sans les réfléchir, sans les comprendre, car vous êtes unité en la verticalité de votre croix de vie intérieure, vous êtes équilibré et entier, en la source mère, vous les vivez, vibrez. (Commencer maintenant votre travail divin)

L'ancien monde de la personnalité égocentrique survit dans les abîmes infernaux de l'astral pour s'en nourrir, qui est la liaison statique inférieure que lui donne à vivre l'ombre dans : douter de soi, avoir peur de soi, être en permanence dans le passé illusoire, se laisser manipuler par la forme, les paroles, les émotions... Vous êtes et faites partie du cycle infernal des égrégores que renouvelle en vous l'ombre par : l'adoration à l'argent, au pouvoir, à la matière, au bien-être, au travail conditionné, aux attachements extérieurs à vous, aux cérémonies illusoires, à vos élites... vous êtes prisonnier psychologiquement des intentions esclavagistes intellectuelles de l'ombre qui vous asservit. Quand vous vivez dans l'abandon de soi, vous êtes libre en esprit, avec l'Esprit, et plus rien ne vous touche mentalement, ne vous retient, vous êtes libéré de l'emprise mentale congestionnée, vous êtes protégé. Vous êtes en recul sur tout, en observateur divin et vous savez le pourquoi des événements. Vous avez de la compassion, mais elle est sereine, sans a priori, sans haine, sans peur... vous êtes dans le détachement, car vous savez que tout n'est qu'évolution, changement de plan, de dimension pour continuer sa route de vie. Tout sur terre n'est que passage expérimental pour votre ascension dimensionnelle. Après, votre route continue soit dans d'autres dimensions ou sur un retour sur terre pour continuer à ascensionner dans le monde matière. (Le monde de la compétition divisionnaire)

La nouvelle Jérusalem céleste

"Le nouvel homme", la conscience universelle, n'est qu’un changement de dimension intérieure qui opère en vos cellules, votre ADN, votre corps, votre conscience... Elle vous permet de vivre, d'échanger universellement en conscience avec différents plans d'êtres de lumière. Vous commencez à vibrer dans la supraconscience des mondes dimensionnels de votre famille céleste et recevez le verbe qui se fait chair par le monde de l'Esprit, le supramental.

 la conscience qui devient la supraconscience

  • Comment ? En lâchant prise avec votre conscience collective qui vous rattache à des principes programmés, voulus, donnés pour vous instrumentaliser. Quand vous rentrez dans la supraconscience, les informations universelles vous sont données par vos frères galactiques, votre famille céleste qui savent de quoi vous avez besoin pour vous émanciper, vous aider sur terre. Que cela soit de l'argent, un appartement, une voiture, un compagnon ou compagne de route... la lumière anticipe vos demandes d'aide, car vous êtes unifié en la source mère. Votre esprit cartésien mentaliste a laissé place à l'université céleste, à la télépathie avec votre famille galactique.

Votre mental, lui, devient supramental 

  • Pourquoi ? Votre supramental est la correspondance directe avec l'Esprit dans sa totalité qui remplace votre mental intellectuel.  Il vous souffle l’instantané dans l'action de grâce, avec le verbe qui se fait chair, avec des dons, dans la prospérité divine... Vous évoluez, échangez consciemment en direct avec l'Esprit, vous êtes unité en votre coeur. Il agit, pense, réfléchit à votre place, il active tout ce qu'il faut pour anticiper votre nouvelle vie terrestre, dans votre voie unifiée en la source mère, "cela est le nouvel homme".

Comme vous le voyez, tout change en vous, votre comportement, votre état d'être, votre esprit, pour vivre dans l'abandon de soi, dans l'action de grâce de qui vous êtes, un être à part entière qui vibre au-delà de l'horizontalité, à la verticalité. Vous ne vivez plus dans le passé, le futur, l'instant présent, VOUS ÊTES UNITÉ SPONTANÉE. Votre croix de vie intérieure n'est plus statique et en déséquilibre vagabonde, car votre verticalité universelle en Esprit devient opérationnelle, équilibre votre vie unifiée en la source, dans l'action de grâce. Que la conscience universelle vous ouvre à l'amour inconditionnel dans la paix, la lumière de votre famille céleste. (Pourquoi soutenez-vous les injustices ?)

Alain Jean et ma famille Céleste

Stage de formation toute l'année

pour apprendre à travailler en conscience d'esprit

avec son âme et ses guides de lumière...

 

Nouveau stage

La communication, Trans-Sens-Ascensionnelle

 

Méditation active

Taï Chi des Vertus

Pose de ventouse énergétique

Découverte de vos 3 anges gardiens de la kabbale

 Découvrir votre carte d'identité céleste.

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez le diffuser autour de vous,

auprès de vos amis pour que change

les mentalités, les pensées, les comportements...


Merci dans ce cas, de ne pas le modifier ni le tronquer

Rédigé par Alain Jean

Publié dans #L'Energie Universelle, #L'homme dans sa globalité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article