L'alchimie énergétique avec la Terre nourricière

Publié le 18 Janvier 2014

L'alchimie énergétique avec la Terre nourricière

Les Anciens connaissaient, 

travaillaient l'alchimie de la Terre pour semer les graines et cultiver. Ils travaillaient avec les saisons, ils étaient liés avec les êtres de la nature, les éléments, et partageaient avec eux toutes leurs connaissances (Mettre le mental au service de l'Esprit ). Cette façon de travailler unissait des êtres de dimensions différentes, mais leur complicité était telle qu'ils ne formaient qu'un grand peuple uni et universel.

Les Anciens travaillaient avec les élémentaux de la terre, avec les cycles des planètes. Cela formait alors une union, une synthèse énergétique, une alchimie sacrée. Tout était synchronisé entre la matière et l'énergie pour semer et cultiver, ensembles et indissociables dans le vrai travail  de la terre (Le travail de l'énergie ). Le cycle de la lune, l'influence des planètes étaient connus et respectés dans les plantations,  pour connaître les moments propices à la croissance des végétaux. Autrefois, ils utilisaient les cinq élements : l'eau, le feu, l'air, la terre et l'Univers (l'énergiepour favoriser un développement harmonieux et sain des cultures. Ils faisaient partie intégrante des éco-systèmes fournis par la Terre et l'univers. Tous étaient en union parfaite avec les éléments naturels, cela participait à la Vie même, qui pour eux n'était qu'harmonie énergétique et symbiose totale ( La relation avec nos guides ). 

Tout remonte dans le temps où la nourriture avait un sens bien approprié et défini pour en faire un aliment complet et nutritif pour l'être humain. Tout se faisait de main de maître qui respectait la vie, pour cuisiner, alchimiser l'aliment, en connaissance que l'énergie donnée par le légume, la plante, le fruit, était primordial pour leur équilibre matière et céleste. Les Anciens savaient tout cela, que toute matière sur terre évolue, n'est qu'énergie, vibration, évolution et changement de plan dimensionnel. Ils  respectaient la vie, se servaient des aliments à bon escient pour se soigner, pour se nourrir et évoluer... (Pourquoi travailler avec son Ame ? l'éveil de la conscience, )

Les fruits, légumes... sont vivants, ils vibrent et comprennent le cycle de l'incarnation matière, car ils font partie du Tout, d'une Ame de vie, d'un monde évolutif et changeant de plan. Ils font partie d'un cycle d'évolution où tout apparait sur Terre pour évoluer en conscience de sa propre élévation. Ils font le don d'eux-mêmes  dans la matière incarnés, ils suivent le plan universel de l'incarnation car tout suit l'échelle évolutive de la vie où tout n'est que changement de vibration matière énergétique. (Travailler en conscience, ) 

Dans l'ancien temps les personnes qui s'occupaient du repas étaient des personnes qui unifiaient, alchimisaient en eux l'énergie de la vie (émetteur, récepteur) (La prière, la connection intérieure ), elles savaient utiliser les aliments et les marier entre eux en fonction de leur vibration énergétique ce qui accordait leurs goûts, car c'était un mariage alchimique. Chaque aliment possède sa propre énergie vibratoire,il fait le don de lui, et nous accorde, quand nous le mangeons, un équilibre vibratoire, une autonomie énergétique bénéfique à notre bien-être évolutif. Toute vie sur terre apporte un équilibre naturel complémentaire, qui est à sa bonne place, au bon endoit, pour suivre son évolution terrestre qu'elle a choisie avant sa naissance. (La connexion ultime avec sa partie divine, )

La nourriture est connue pour apporter les nutriments qui nous permettent d'être équilibrés, en forme dans nos journées. Pourtant, ce rôle est réducteur de sa réelle utilité. Il faut prendre une autre vision et voir la nourriture dans sa dimension évolutive, d'échange et de vibration, différente du simple apport matière pour le corps. Il ne faut pas manger pour "manger", apporter de manière indifférente n'importe quel "carburant" en nous,  mais manger en conscience, à l'écoute de notre corps, en sachant lui accorder notre attention, car c'est lui qui nous donne les informations sur ses besoins, et non notre mental. Le corps est une matière vivante qui nous aide dans cette vie, il peut par exemple, nous aider à nous soigner (si nous lui demandons et savons l'écouter) (Notre deuxième cerveau, notre équilibre, ). C'est pourquoi il est important de ne pas faire n'importe quoi, ni de gaspiller la nourriture. Dire que l'on "absorbe" de la nourriture, cela sous-entend que tout ne se fait qu'à sens unique, alors qu'il y a échange entre nous et la nourriture, un échange sur le plan d'évolution, autant la nôtre que celle de l'aliment : se nourrir, c'est évoluer et faire évoluer l'aliment que nous mangons. Cette simple prise de conscience permet de reconsidérer notre manière de manger, de voir l'aliment, de respecter ce don de la nature, et donc de sortir du cycle de consommation à outrance et du gaspillage indigeste à notre Ame. (L'impact des pensées, paroles et gestuelles dans la création)

Retrouver cette conscience des origines où chaque chose vient du Tout, d'un Univers où toute forme représente une conscience, une Ame de vie, (La pensée évolutive en conscience ) fait partie de la voie royale d'évolution. Chaque aliment que nous apporte Mère nature et l'Univers doit être vu sur un plan évolutif en vibration énergétique, pour lui-même et pour nous. Au travers des aliments, Mère nature nous offre le vivant, avec toute une symphonie subtile de différentes vibrations. Nous participons à changer leurs plans d'évolution en les absorbant, chaque aliment fait le don de lui. Tout sur terre n'est que passage, énergie vibratoire et évolution. Nous aidons chaque matière incarnée à évoluer plus facilement quand nous sommes conscients de ce don qui nous est fait et du travail d'échange vibratoire. (Apprendre à l'Ecole Universelle Céleste, )

Cette prise de conscience nous ramène au respect ancestral du cycle de la vie, de la naissance de la graine à son semis, sa levée, à l'attention bienveillante de sa croissance jusqu'à la récolte qui s'inscrit dans les cycles naturels (lunaire, influence des planètes...)(La tradition ancestrale, glaner en saison ). Quand au final, nous mangeons un aliment qui a été respecté au niveau vibratoire, tout est différent : il évolue, vibre à son extrême et partage son énergie et ses connaissances avec nous. Les fruits et légumes ou autres sont liés directement avec l'Univers, avec la Source et connaissent l'évolution du cycle de la vie de l'incarnation, ils sont vivants et font partie du Tout. 

On peut constater que l'on mange moins quand on se nourrit avec des aliments qui sont traités avec respect, avec amour, car ils vibrent à leur potentiel de vibration énergétique maximum et nous le font partager quand nous les mangeons. Les produits naturels sont les mieux adaptés pour une nourriture saine et un bon équilibre vibratoire, car tout ce qui est de synthèse ou chimique n'a pas de signature reconnaissable par notre corps, et donc génère des déchets, des rejets, et même des maladies pour être évacués. De plus, ils sont absorbés en grande quantité, car le corps n'arrive pas à satisfaire ses besoins et réclame sans cesse. A l'inverse, un aliment de qualité vibratoire élevé nous rassasie rapidement puisqu'il correspond aux attentes du corps. Nous sommes alors plus en forme, mieux équilibré (moins fatigué, stressé, énervé...). En mangeant sainement on mange moins car on se nourrit en même temps de l'énergie de l'aliment. Ce n'est pas un produit modifié ni traité, sa vibration est plus élevée et plus nourrissante, car notre corps est matière mais aussi énergie (Ne pas dissocier le sacré de la matière ). Nous devons comprendre que tout corps incarné sur la terre : animal, végétal, minéral... est à l'origine énergie pure.. qui a choisi de devenir de l'énergie condensée pour vivre une expérience matière, donc les deux en un sont indissociables pour avoir l'équilibre universel des deux mondes en nous.

Réapprenons tout ce savoir ancestral où toute forme matière est énergie et amour qui fait partie d'un Tout, la Source(L'impact des pensées, paroles et gestuelle dans la création).  Apprendre à travailler avec les éléments de la nature, avec la Terre, les êtres qui l'habitent et qui sont là, bien présents autour de nous (La relation avec nos guides ) et dans l'Univers, en symbiose, est la quintessence de toute cette réalité qui nous entoure et nous anime : que tout ce que l'on représente (en nous et au-delà de nous dans la matière) vibre dans l'énergie universelle, la vibration d'un temps, d'un moment, que tout reparte après son passage sur terre sur son nouveau plan d'évolution céleste (L'Esprit du nouveau monde ).

Ce nouveau cycle de vie planétaire va nous aider à retrouver tout cela, nos origines ancestrales, une autre réalité pour voir les choses et les comprendre avec l'intelligence du coeur (L'aide des Etres de lumière pour ce nouveau cycle). Tout va se remettre dans l'ordre universel, que nous en soyons conscient ou pas, tout retrouve ses racines d'antan où l'énergie et la matière sont complémentaires, indissociables (Le travail énergétique dans le temps ). Plus nous y mettrons de conscience, plus cela nous sera bénéfiqueLa pensée créatrice ).

Alain Jean

 

                            Complément d'information

sur

le travail intérieur

en conscience :

                                   

               L'aide des Etres de lumière pour ce nouveau cycle 

 

                                              Les respirations de l'Ame,  

 

                   La manifestation de l'Ame, le travail sacré...  

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez le diffuser autour de vous,

auprès de vos amis.

Merci dans ce cas, de ne pas le modifier ni le tronquer,

et de faire apparaitre le nom de l’auteur et la source. 

 

                             http://energeticien-avec-ventouses.over-blog.com/

Rédigé par Alain

Publié dans #Tradition et Mémoire Ancestrale

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article