Qu'est-ce que la maladie ? c'est l'âme vous dit ?

Publié le 20 Décembre 2013

La stagnation de l'énergie intérieure

La stagnation de l'énergie intérieure

 La maladie, c'est l'âme qui vous dit ?

 

Le manque ou l’excès d’énergie, un organe en déséquilibre, provoque l’effondrement des défenses immunitaires et se traduit par la maladie, aigüe, chronique selon l’origine du déséquilibre, ou même karmique si elle traduit des déséquilibres liés à nos vies antérieures.

Le corps de lui-même est une centrale énergétique qui nourrit chaque organe, leur permettant d’émettre une vibration, une résonnance en harmonie avec  homme chakra fleurs couleur+arc en ciel-copie-1chaque partie. Chaque organe a sa vibration d’intensité, le tout est lié au corps et donne ainsi la tonalité de bonne santé, spécifique à chaque individu. L'aura, notre protection, notre élévation...

 

Le corps est donc un  chef d’orchestre qui reçoit et émet des énergies, qui nous permettent entre autre, de nous protéger contre toute attaque extérieure. les signes transmis par le corps ou l'esprit, le langage de l'univers

 

La maladie traduit un état de déséquilibre, bien souvent un organe en faiblesse, où l’énergie n’agit plus car les récepteurs sont fermés, ou bien au contraire, un excès d’énergie sature l’organe et l’empêche de se réguler correctement, à cause de différentes attaques : le stress, l’émotion, le mental, l’égo, notre comportement inconscient… Travailler en conscience,

 

Tout est lié à soi, notre capacité à réagir et mobiliser notre potentiel énergétique, mais si on regarde bien, tout est lié à son énergie vibratoire qui régule l’organe et le corps. Il ne faut pas oublier que le corps est un organe à part entière dans l’Univers qui vibre à l’unisson avec celui-ci. Pourquoi travailler avec son Ame ? l'éveil de la conscience,

 

Le corps est une matière vivante qui doit être respectée et aimée. On ne vient pas par hasard dans un corps, nous l’avons choisi avant notre naissance, nous en sommes responsable. Ce corps est notre moyen de transport pour nous déplacer, c’est notre graal, le réceptacle de l’esprit divin venu sur terre, il est vibration et énergie et agit par rapport à nous, notre compréhension et diffusion de vie en lui : l’énergie. La relation avec son enfant avant la naissance, trouver son nom

 

Il est naturellement un bon émetteur-récepteur. Il reçoit et donne l’énergie qui lui permet de se régénérer. Souvenons-nous qu’il est composé à 70 % d’eau, l’eau contient toutes les mémoires, elle aide donc à diffuser l’énergie en nous ramenant nos propres mémoires. L'interprétation des signes sacrés du corps

 

Toute faiblesse du corps entraine une baisse de vibration, l’énergie est en perte, en faiblesse, et le corps laisse alors la porte ouverte à n’importe quel intrus qui nous déstabilise et apporte la maladie. Toutes maladies possèdent un taux vibratoire qui leur est propre, et elles ne peuvent se manifester si le corps possède une vibration plus élevée, c’est pourquoi il est important d’entretenir notre vibration dans des sphères élevées, tenant de ce fait la maladie éloignée. Les ventouses énergétiques méthode indolore et efficace

 

Le travail énergétique quotidien aide le corps à se défendre lui-même par ses propres moyens, sa ressource étant sa force vitale, dont le foyer se trouve dans le ventre, au niveau du hara. Le Taï Chi des Vertus, le travail sur soi en conscience,

 

La maladie traduit aussi une épuration du corps qui n’est plus immunisé et qui cherche à retrouver son équilibre en se libérant des toxines de différentes manières (respiratoires, cutanées, inflammation… Son taux vibratoire baisse. Il nous alerte et nous donne des informations que l’on ne doit pas négliger, au contraire, il faut les considérer comme un avantage et un soutien. En effet, le corps nous signale qu’il ne peut plus jouer correctement son rôle d’émetteur-récepteur. Il nous fait prendre conscience d’un problème énergétique en le traduisant dans sa matière. les connaissances intérieures, la manne Céleste...

 

Le corps est donc un éveilleur de conscience : il est le garde-fou pour nous maintenir sur la voie royale, il nous prévient de nos erreurs que nous commettons quand nous ne le respectons pas. Il rejette tout ce qui lui est nocif par des maladies, afin que nous rectifiions nos comportements. La Lumière, notre guide vers le supramental...

 

Il a la capacité d’agir seul, lorsqu’il n’est pas épuisé ou intoxiqué par une trop grande quantité de chimie et pollution, pour épurer et remédier à son problème, et régularise ainsi son taux vibratoire. Ses capacités d’auto-guérison sont immenses, et souvent, seul notre mental pose des limites factices. Le médecin chinois qui n’était rémunéré qu’en cas de bonne santé, et non lorsque la personne tombait malade, avait compris la puissance de ce pouvoir, et il s’attachait à soutenir cette capacité à guérir du corps.

 

Le corps est une essence énergétique, il n’est que la densification de la lumière céleste où tout passe par l’énergie et la vibration. Il vibre à l’unisson quand on en prend soin. Il est alors protégé contre toute attaque car il vibre aux plus hautes intensités qui lui sont permises. C’est pourquoi le travail énergétique quotidien est notre meilleur médecin, car il prévient tout déséquilibre et le corps de lui-même s’auto-régénère. les connaissances intérieures, la manne Céleste...

 

Le corps est à lui seul une source d’informations qui nous permet de rester en forme quand on est à son écoute et que l’on vibre en lui, en conscience et en respect. le corps, symbolique pour notre élévation,

 

Partageons autour de nous ces connaissances Célestes d'évolution de conscience, pour que les mentalités changent et évoluent dans ce nouveau monde.

 

                                 Complément d'information

sur

le travail intérieur

en conscience :

                                   

                             Ne pas dissocier le sacré de la matière

 

                     les signes transmis par le corps ou l'esprit, le langage de l'univers  

 

                 Formation à la méditation active, vivre le moment présent... 

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez le diffuser autour de vous,

auprès de vos amis.

Merci dans ce cas, de ne pas le modifier ni le tronquer,

et de faire apparaître le nom de l’auteur et la source. 

Rédigé par Alain Jean

Publié dans #L'homme dans sa globalité

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article