Taï Chi Interne Céleste, le corps vous parle de l'Ame (2)

Publié le 13 Mars 2013

Suite de Trouver son Taï Chi Interne Céleste (1)

 

 L'apprentissage de la Respiration se fait sur plusieurs années, ce n'est pas un jeu, il faut apprendre, comprendre, et mettre en pratique dans le respect de son corps et de sa vie.

Certains exercices de respirations vont permettre de laisser libre cours à notre corps, il va exprimer par des gestes et des postures, ses besoins et ceux de notre âme.

Malgré tout, une mise en garde est importante à ce stade, c'est de ne pas s'autosatisfaire en se laissant guider par son Ego. En effet, l'Ego prend la place qu'on veut bien lui donner. Aussi, la possibilité de s'exprimer par le Taï Chi Interne Céleste passe par une discipline de vie, qui se compte en années. Si dans le quotidien, on se laisse aller à des pensées grises, envieuses, si l'on se nourrit en dépit du bon sens, si on ne sait pas respirer, on nourrit son Ego plus que de raison. Alors il ne faudra pas se laisser ensuite gruger, votre Taï Chi Interne Céleste ne sera qu'une danse de pantin, et l'Ego vous conduira sur une voie de garage tout en vous faisant croire que c'est fantastique ce que vous faites... mais au final, vous n'en tirerez aucun bénéfice de vie.

Cette parenthèse fermée, revenons à cette véritable discipline : lachez la bride, posez un voile de silence sur cet organe hypertrophié qu'est votre intellect, respirez, invitant le souffle de Vie bien au-delà de vos poumons, jusque dans votre hara, votre centre de vie. Vous allez être le spectateur d'un travail spirituel, d'une conscience de vie supérieure. Cet état peut-être déconcertant, pour la première fois, si votre bras bouge, ou si votre corps s'incline, ce n'est plus votre cerveau qui le décide. Votre corps va se positionner de son propre chef dans la ou les positions qui vont lui permettre, d'une part, de capter l'Energie dont il a besoin, d'autre part, de vous faire comprendre ses manques et ses besoins, afin que vous preniez conscience de vos erreurs dans la vie quotidienne : le Taï Chi Interne Céleste est une leçon de vie.

Cette intelligence du corps vient de sa relation avec votre Ame, et tout à coup, il entre dans des possibilités immenses, car l'Ame n'est pas limitée. Les seuls freins, que le Taï Chi Interne va peu à peu lever, sont notre connection limitée à notre Ame, dont la vie trop matérialiste que nous offre notre société nous éloigne. Peu à peu le travail de Taï Chi Interne Céleste va connecter pleinement notre corps avec notre Ame, puis, avec notre Esprit, ce qui nous ouvre à  nos guides, nous permettant de baigner dans la Lumière céleste. 

 

A suivre : Taï  Chi Interne : une voie d'évolution (3)

Rédigé par Alain Jean

Publié dans #Le Taï Chi des Vertus

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article